Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
dranreb0434.overblog.com photos de montagne - PERSONNELLES et FFRANDONNEE 04 - photos de faune et de flore - photos Compostelle

OLIVIER DE SERRES, premier agronome de France !

Ber Dranreb
Reconnu et respecté par ses pairs, il est ami de Claude Mollet (1563-1650), le jardinier d’Henri IV

Reconnu et respecté par ses pairs, il est ami de Claude Mollet (1563-1650), le jardinier d’Henri IV

ber.dranreb04.overblog.com

OLIVIER DE SERRES, premier agronome de France !

__________________________________________________

Un nom prédestiné ( de Serres ) pour un extraordinaire précurseur appliquant des techniques planifiées, au plus vieux métier du monde ( l'agriculture ) . . .

__________________________________________________

Olivier de Serres (1539, Villeneuve-de-Berg - 2 juillet 1619, Villeneuve-de-Berg)

est un agronome français, protestant actif et auteur d'un vaste traité, le Théâtre d’Agriculture et mesnage des champs, qui connut 19 rééditions de 1600 à 1675. Il fut l’un des premiers à étudier de manière scientifique les techniques agricoles et à en rechercher l’amélioration par l'expérimentation. De ce point de vue, il est généralement considéré comme le père de l’agronomie française

_________________________________________________

Né à Villeneuve-de-Berg, Olivier de Serres n'a que sept ans à la mort de son père. La position de sa famille lui permet de bénéficier des meilleurs enseignements et d’un précepteur privé. Il étudie le grec et le latin, peut-être à Valence. Il complète sa formation par de nombreux voyages en France, Italie, Allemagne et Suisse ce qui lui permettra de donner des exemples toujours précis et variés.

Seigneur du Pradel

En 1557, Olivier de Serres acquiert les moulins du Pradel à un propriétaire désargenté qui lui cède pour 3828 livres le reste de la propriété, soit une centaine d'hectares et une maison fortifiée, l'année suivante. À 19 ans, Olivier de Serres devient « seigneur du Pradel » et porte les armes suivantes « D'argent au chevron d'azur, chargé de trois étoiles d'or, accompagné de trois trèfles de sinople. Couronne de marquis. Supporté par deux aigles ». La devise est Cuncta in tempore.

Olivier fait du Pradel une ferme modèle qui sera le théâtre de nombreuses expérimentations pratiques. Il restaure la demeure, nettoie et amende les terres, amène l'eau par un canal d'irrigation d'un kilomètre. Son but est de faire partager son savoir, tant aux paysans pour leur permettre d’obtenir de meilleures récoltes, qu’aux propriétaires pour faire fructifier leurs domaines. On lui doit l’introduction de nombreuses plantes, telles que la garance, le houblon et le maïs. Il fut le premier à travailler à l’extraction du sucre à partir de la betterave, mais sans arriver à un processus rentable.

_____________________________________

Son ACTIVITE PARISIENNE - SES OUVRAGES - LA RECONNAISSANCE du ROI ( Henti IV )

Olivier quitte le Pradel le 16 novembre 1598 et se rend à la cour. Le Roi ne reçoit pas Olivier de Serres mais accepte un tableau de marbre blanc que son frère avait l'intention de lui offrir. Dans l'espoir de rencontrer le monarque, Olivier s'installe à Paris et en profite pour s'occuper de l'édition du livre d'agriculture qu'il a écrit. En février 1599,Jamet Mettayer publie un chapitre de l'ouvrage sous le titre « La cueillette de la soye par la nourriture des vers qui la font ; échantillon du Théâtre d'Agriculture d'Olivier de Serres, seigneur du Pradel ». Le 1er juillet 1600, le Théâtre d'agriculture paraît dans son intégralité (in-folio 1024 pages). Olivier retourne en Vivarais et reçoit le 27 septembre 1600 un émissaire du Roi. Celui-ci souhaite qu'on lui adresse à Paris, 15 000 à 20 000 mûriers pour introduire la soie « jusqu'au cœur du royaume ».

Quelques mois plus tard, Olivier de Serres fait un deuxième voyage à Paris et prépare la deuxième édition du Théâtre d'Agriculture qui parait en 1603. Cependant il ne parvient toujours pas à obtenir l'argent promis pour les enfants de son frère Jean. En 1604, lors de son troisième et dernier voyage il obtient enfin satisfaction, soit quatre mille livres payables par quartiers, et quitte définitivement Paris le 19 mars 1605 alors que son fils Gédéon reste dans la capitale.

Reconnu et respecté par ses pairs, il est ami de Claude Mollet (1563-1650), le jardinier d’Henri IV qui réalisa les jardins de Saint-Germain-en-Laye, de Fontainebleau, desTuileries et de Blois.

Le 1er juillet 1600, le Théâtre d'agriculture paraît dans son intégralité (in-folio 1024 pages).

Le 1er juillet 1600, le Théâtre d'agriculture paraît dans son intégralité (in-folio 1024 pages).

L'EXTRAORDINAIRE DUREE DE SES ECRITS

___________________________________________

Le THEATRE a fait l'objet de huit éditions ou réimpressions du vivant de l'auteur et on compte 19 rééditions de l'ouvrage de 1600 à 1675, dont plusieurs à Genève qui sont autant de témoignages de l'origine protestante d'Olivier de Serres. À la suite de la révocation de l'Édit de Nantes, il ne sera plus réédité pendant près d'un siècle et il faudra attendre le DIRECTOIRE pour que, sous l'impulsion de Pierre Bénézech et surtout de François de Neufchateau, l'ouvrage soit enfin réédité. La publication reprend à Paris à partir de 1802. L'édition de 1804 est réalisée grâce au concours de la société d'agriculture et François de Neufchâteau rédige la préface et la biographie de l'auteur ; figurent également de nombreuses notes de la part des agronomes de l'époque (Jean-Antoine ChaptalJacques Philippe Martin CelsLouis CotteNicolas DeyeuxLouis d'UssieuxJean-Baptiste HuzardCharles Philibert de LasteyrieGuillaume-Antoine OlivierAntoine ParmentierHenri-Alexandre Tessier et Victor Yvart), redonnant ainsi ses lettres de noblesse à Olivier de Serres. L'abbé Grégoire y ajoute un ETAT de L'AGRICULTURE EN EUROPE AU 16éme SIECLE !

25 éditions des ses ouvrages sur deux siècles 

 _________________________________________

Il fut l'instigateur d'une puissante industrie Française de la  soie, du fil jusqu'au produit fini ( 4 millions de plants de muriers plantés dans le sud de la France )

Il fut le premier théoricien de l'oenologie et de la viticulture Française, créant et mettant en valeur la notion de terroirs ! 

25 éditions des ses ouvrages sur deux siècles

25 éditions des ses ouvrages sur deux siècles

ber.dranreb04.overblog.com

rare exemplaire d'une plaquette parue en Septembre 1939 ( quelques semaines avant le début de la 2éme guerre mondiale ) POUR SON 400éme anniversaire

Il fut l'instigateur d'une puissante industrie Française de la  soie, du fil jusqu'au produit fini !Il fut l'instigateur d'une puissante industrie Française de la  soie, du fil jusqu'au produit fini !
Il fut l'instigateur d'une puissante industrie Française de la  soie, du fil jusqu'au produit fini !

Il fut l'instigateur d'une puissante industrie Française de la soie, du fil jusqu'au produit fini !

Il fut le premier théoricien de l'oenologie et de la viticulture FrançaiseIl fut le premier théoricien de l'oenologie et de la viticulture Française
Il fut le premier théoricien de l'oenologie et de la viticulture FrançaiseIl fut le premier théoricien de l'oenologie et de la viticulture FrançaiseIl fut le premier théoricien de l'oenologie et de la viticulture Française
Il fut le premier théoricien de l'oenologie et de la viticulture FrançaiseIl fut le premier théoricien de l'oenologie et de la viticulture Française

Il fut le premier théoricien de l'oenologie et de la viticulture Française

ber.dranreb04.overblog.com

RETOUR Archives du blog

Sortie du dossier vers 

SOMMAIRE BLOG

 

ACCES  AU SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

 

Adresse du BLOG ber.dranreb04

http://ber.dranreb04.overblog.com/

Adresse du BLOG additif dranreb0434

http://dranreb0434.overblog.com/

SUIVEZ NOUS SUR FACE BOOK

https://www.facebook.com/Ber.Dranreb04

SUIVEZ nos activités fédérales ( FFRANDONNEE 04 )

sur FACE BOOK

https://www.facebook.com/rando04ffrandonnee/?ref=bookmarks

AMOUREUX des VIEUX VILLAGES ?

Suivez nous sur FACE BOOK et publiez vos trouvailles !

https://www.facebook.com/groups/villages.chateaux.france/?ref=bookmarks

AMOUREUX des VIEILLES PORTES ?

Suivez nous sur FACE BOOK et publiez vos trouvailles !

https://www.facebook.com/groups/vieilles.portes/

AMOUREUX des EGLISES,Chapelles et calvaires ?

Suivez nous sur FACE BOOK et publiez vos trouvailles !

https://www.facebook.com/groups/EGLISE.PATRIMOINE.BER/

Commentaires