Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
dranreb0434.overblog.com photos de montagne-randonnée-patrimoine-Compostelle

AL-AIN ( la source ) et BURAYMI, oasis proches du RUB ALKHALI ( émirats Arabes Unis )

Ber Dranreb
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (c)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (c)

_________________________________

AL-AIN ( la source ) et BURAYMI ( Oman ),

oasis proches du désert du RUB ALKHALI

( émirats Arabes Unis )

_________________________________

LIENS vers d'autres sites des EUA

___________________________________

AL- AIN -  BURAIMI - EMPTY QUARTER DESERT -

DESERT du RUB AL KHALI ( Emirats Arabes Unis )

FUJAIRÂH un des états des EMIRATS ARABES UNIS 

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (c)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (c)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (c)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (c)

AL-AIN

ÉMIRATS ARABES UNIS

________________________________

Al-Aïn (« la source » en arabe - العين) est une oasis des Émirats arabes unis située à l'est de l'émirat d'Abou Dabi à la frontière du sultanat d'Oman . Les villes de AL-AIN ( EUA ) et de BURAYMI ( Sultanat d’Oman ) ne font plus qu’une seule grande tache urbanisée dans l’immensité du désert .

C'est la quatrième plus grande ville émiratie avec une population de plus de 766 9361 habitants ( données de 2017 ) . Les autoroutes qui la relient au villes d'Abou Dabi ( à l'ouest ) et de Dubaï ( au nord-ouest ) forment un triangle au centre du pays, chacune des villes étant éloignée des deux autres d'environ 150 km . Al-Aïn possède la plus importante université du pays,ouverte en 1976, l'United Arab Emirates University qui figure parmi les 500 meilleures universités du monde selon les classements de QS World .

LA BLANCHE MOSQUÉE

_________________________________

Attiré par les minarets, nous avons débusqué une belle mosquée ;Habituée aux mosquées du magreb assez facile d’accès pour les non croyants , ma compagne semi-voilée s’est approché de l’édifice .

Mosquée de AL-AIN ( E.U.A ) - Arabie - bj photos (c) - Emirats Arabes Unis
Mosquée de AL-AIN ( E.U.A ) - Arabie

Là, c’était une gaffe , nous étions en pays Wahhabites , courant traditionaliste de l’Islam . Un vieux gaillard noueux et ridé, armé d’un gourdin redoutable l’a fait reculer ; orgueil masculin , j’ai pensé qu’un homme aurait plus de chance, mal m’en a prit le diable m’a fait reculé en brandissant son gourdin ; donc , à regret, nous n’avons pu que contempler l’édifice de l’extérieur .

LA FOURNAISE du RUB AL KHALI

_________________________

Al-Aïn est bordée au nord, à l'est et au sud par le gouvernorat d'Al Buraymi du sultanat d'Oman, et par le désert du Rub al Khali qui s'étend à l'ouest .Nous avons fait plusieurs incursions dans le RUB AL KHALI, immense déferlement de dunes d’un sable se déclinant en nuances d’ocres et de roux .

Au soleil couchant, le spectacle est phénoménal . Il court comme une mer minérale de 400 km jusqu’aux territoires du « Empty quarter « disputés par 3 pays ( EUA, Oman et Arabie Saoudite ), les cartographes britanniques après la 1ére guerre mondiale avaient omis de le cadastrer, d’où des disputes oniriques . Les « barkanes « ces magnifiques dunes en forme de faucille font jusqu’à cent mètres de haut .

Nous ne sortions que le soir, la chaleur étant trop importante, pour nous occidentaux ( de l’ordre de 45 à 49° au soleil ) .

Un soir nous nous sommes ensablés , jusqu’au plancher du 4 x4, bêtement , nous n’avions ni grilles, ni pelle ; mais la chance nous a aidé par la présence de la ruine d’un bâtiment où nous avons trouvé des briques qui nous ont permis de nous en sortir . . . L’angoisse rétrospective me saisit encore .

Nous sommes rentrés à la nuit noire .

 

textes inspirés de données collectées sur le web (c), d'archives personnelles et d'enquêtes sur place - copyright  (c) -

goelandmedia.prod@gmail.com (c) - crédit photos JB (c) -  

Bref HISTORIQUE

__________________________

La zone, historiquement connue sous le nom d'oasis Buraimi, a été habitée de manière constante depuis plus de quatre mille ans, et Al-Aïn est considéré comme un élément important de l'héritage culturel du pays . C'est le lieu de naissance du sheikh Zayed ben Sultan Al Nahyane, le premier président des Émirats arabes unis .

Aujourd'hui, le nom de Buraymi est lié à la ville Omani qui fusionna avec celle de Al-Aïn . Il y a de nombreuses sources dans les environs, ce qui explique l'établissement d’oasis . Les traces de son passé traditionnel subsistent, en particulier les courses de dromadaires et leur élevage .

Notre rocambolesque tentative de passage en OMAN

____________________________

La jonction entre les deux villes est discrètement indiqué par des panneaux et l’on passe sans transition d’un pays à un autre ; dans ce « far west « Arabe, cette zone franche de fait, tous les trafics semblent se nouer ; nous avons senti une certaine défiance entre les deux pays, cette année là ;

voulant profiter de cet apparent désordre, nous avons décidé de passer en Oman sans visa, bien que nous ayons pris la précaution de faire un long crochet dans le désert pour nous présenter à un poste de douane isolé entre deux camions transportant des dromadaires . Mon ami canadien, baroudeur de longue date avait glissé 50 dollars dans les passeports et les douaniers, appatés, étaient en train de tamponner les passeports quand un de nos gosses s’est réveillé en plein cauchemar en pleurant bruyamment, ses cris ont réveillé le chef de poste qui nous a confisqué les 50 dollars et nous a fait expulser manu-militari . . . Adieu Oman . . .

 

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (c)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (c)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (c)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (c)

L’art HYDRAULIQUE pluri millénaire

_____________________________

L'ancien système d'irrigation est toujours en usage dans certains endroits distribuant l'eau souterraine par un réseau de tunnels émergeant parfois dans des rigoles qui peuvent être dirigées et régulées . Ce systèmes ( les Qanats ) d’origine Iranienne , fonctionne dans tout le moyen orient .

Site archéologique d'Hili

____________________

Le site d'Hili témoigne de la prospérité que connut l'émirat d'Abou Dabi au troisième millénaire ( Av J.C ), grâce à la route du cuivre et au négoce, à la croisée des chemins caravaniers acheminant les marchandises de la Mésopotamie ( Iracq ) et des pays de l'Indus ( Inde ) . L'art funéraire atteint alors un sommet, qu'incarnent les tombes circulaires monumentales aux parois sculptées d'Hili . Celles-ci datent de la période dite Umm an-Nar, de 2 500 à 2 000 ans avant J.C .

Mais c'est en fouillant le sous sol que les archéologues ont fait la découverte la plus extraordinaire du site : une fosse collective inviolée rassemblant près de 700 corps et un mobilier funéraire intact . Les fouilles ont révélé vases de Mésopotamie, lapis-lazuli d'Afghanistan, poteries d'Iran . . . mêlés à la production locale, reflet des réseaux d'échanges de l'époque, la péninsule omanaise, exportait du cuivre .

La VILLE de nos jours

_____________________________

Al-Aïn a la plus grande proportion d'habitants originaires des émirats de tout le pays ; cependant une grande partie des résidents sont des expatriés et, plus particulièrement, des personnes originaires du sous-continent indien . Il y a moins d'expatriés occidentaux que dans les grands centres de Dubaï ou Abou Dabi . Cela donne à Al-Aïn une allure plus authentiquement arabe que dans les grandes villes cosmopolites, hérissées de tours, des Émirats .

Al-Aïn est souvent appelé la « ville jardin du Golfe » à cause de ses nombreux parcs, ses avenues et ronds-points décorés. Grâce à l'eau provenant des sept oasis sur lesquelles elle s'est développée, la ville dispose non seulement de 10 000 hectares de parcs et jardins, mais aussi d'une riche agriculture, notamment dédiée aux dattes . La hauteur des nouveaux bâtiments, strictement contrôlée ( pas plus de quatre étages ), renforce l’aspect de « cité-jardin « de la ville .

 

textes inspirés de données collectées sur le web (c), d'archives personnelles et d'enquêtes sur place - copyright  (c) -

goelandmedia.prod@gmail.com (c) - crédit photos JB (c) -  

Ses atouts touristiques

_______________________________

Al-Aïn est une destination touristique en plein développement . Elle bat régulièrement les records de température de tous les Émirats, mais l'air sec en fait une retraite appréciée par rapport aux miasmes humides des grandes villes de la côte . Beaucoup d'Émiratis d'Abou Dabi possèdent des maisons de vacances dans la ville, ce qui en fait une destination très prisée des habitants de la capitale pour y passer les week-ends . Ses attractions comportent le musée Al-Aïn National Museum, le musée Al-Aïn Palace Museum, quelques forts restaurés . . .

Un zoo, un parc de loisirs appelé "Fun City", beaucoup de parcs bien entretenus, joies de nombreuses familles durant les soirs d'été, ainsi qu'un village typique sont les distractions les plus prisées . Depuis avril 2012, un autre centre de divertissement a ouvert ses portes au pied du Jebel Hafeet, Wadi Adventure, Il y a aussi trois rivières artificielles comportant des rapides pour la pratique du Kayak et du Rafting .

LE DJEBEL HAFEET ( Alt. 1 340 m )

________________________


Le Djebel Hafeet, montagne de 1 340 mètres de haut, domine les environs de la cité . Une route flambant neuve escalade en large virages la masse minérale . Quand je dis route, c’est à la mode émirati , c’est à dire 2 fois 2 voies avec lampadaires tous les 50 m illuminés nuit et jour .

Sur un piton dominant le désert se dresse un palais ultra moderne entouré de pelouse irriguée nuit et jour , vision de la démesure de ces états aux moyens financiers colossaux .

Quand au sommet il a été arasé, remplacé par un grand parking . De ce parking la vue est magnifique, bien qu’un peu réduite par les reliquats d’une tempête de sable . A la jumelle, nous avons pu voir un troupeau d’animaux ressemblant à des mouflons, bien encornés, escaladant une tour de roche basaltique avec une aisance de singe . La visite aux sources d'eau minérale et la promenade au sommet de la montagne au coucher du soleil sont très populaires . A nos pieds le désert est en pleine transformation ; d’immenses damiers de dâtiers sont nettement visibles, isolants des étendues quadrangulaires qui vont être mises en culture irriguée . Nous avons pleinement profité du paysage et de l’air rafraîchît par l’altitude au coucher du soleil .

Nous sommes restés quatre jours dans cette oasis et ce fut un réel plaisir .

 

sortie du dossier par le

SOMMAIRE du BLOG

 

SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

RETOUR Accueil

SOMMAIRE ITINERANCE  COMPOSTELLE 2016

SOMMAIRE ITINERANCE COMPOSTELLE 2017

mise à jour SEPTEMBRE 2020 -  goelandmedia.prod@gmail.com   (c)

ABONNEZ VOUS A NOS PUBLICATIONS dranreb0434

ou à celles de NOTRE AUTRE BLOG ber.dranreb04

____________________

Welcome, subscribe to our publications, Thank you !

_____________________________

propriété de www.goelandmedia-prod.fr (c) et de bj photos (c)

BIENVENUE et bonnes visites

_________________________

welcome to our English-speaking friends, to translate our texts use the software Reverso

Willkommen bei unseren deutcher sprache ( zunge ) um unsere texte zu übersetzen benutzen sie die software reverso

bienvenido a nuestros amigos de lengua española, para traducir nuestros textos utilice el software reverso

benvenuto ai nostri amici di lingua italiana per tradurre i nostri testi utilizza il software reverso

textes inspirés de données collectées sur le web (c), d'archives personnelles et d'enquêtes sur place - copyright  (c) -

goelandmedia.prod@gmail.com (c) - crédit photos JB (c) -  

propriété de www.goelandmedia-prod.fr ( c ) - SEPTEMBRE 2020 -

___________________

_____________________________________

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires