Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
dranreb0434.overblog.com photos de montagne-randonnée-patrimoine-Compostelle

METZ - Cathédrale SAINT ETIENNE - SCULPTURE et MOBILIER SACRE

Ber Dranreb
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  -  goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS - goelandmedia.prod@gmail.com (C)

SCULTURES et MOBILIERS SACRÉES
de la CATHÉDRALE SAINT ETIENNE de METZ

Pour cette deuxième visite, c’est depuis les rives de la Moselle que nous avons abordé la Cathédrale . La lente remontée des ruelles au pieds du lieu saint , nous livre un patrimoine subtil . Puis c’est la vue des tours qui nous guide et nous conduit jusqu’à sa place . Nous pouvons enfin la contempler plus commodément, ayant été gênés par une disgracieuse grande roue, lors de notre précédente visite .
Saint Etienne est un bijou ciselé dans une Pierre de Jaumont ensoleillée .
Le quartier qui l’entoure est animé , et le maintien d’un marché couvert, moderne et clair, n’y est certainement pas étranger . Un chaud soleil illumine la pierre blonde , soulignant chaque sculpture d’un trait d’ombre , les faisant jaillir des murs . Corneilles et gargouilles surveillent la foule grouillant à leurs pieds . Il ne nous reste plus qu’à y pénétrer pour en ressentir la charge émotionnelle laissée dans ses travées par des milliers de visiteurs . Un organiste fait chanter son instrument accompagnant notre visite de ses improvisations, parfois audacieuses ; l’admiration, l’émotion se lit dans les regards croisés, nous nous immergeons dans son riche patrimoine . . .  

_________________________________

METZ - Cathédrale SAINT ETIENNE

- SCULPTURE et MOBILIER SACRE -

________________________________

welcome to our English-speaking friends, to translate our texts use the software Reverso

plus de textes et de photos sur METZ

Portes et Heurtoirs ( quartier Impérial )

Chapelle des Templiers

METZ - en été - les RUES du QUARTIER IMPERIAL

 

Willkommen bei unseren Freunden deutscher Sprache ( Zunge ), um unsere Texte zu übersetzen, benutzen Sie die Software Reverso,

METZ  - le TEMPLE NEUF

Saint PIERRE aux NONNAINS

( plus vieille église de France - murs du IV éme siècle )

METZ Cathédrale SAINT ETIENNE - VITRAUX CONTEMPORAINS

ACCES au SOMMAIRE des ARTICLES GRAND EST

 

_______________________________

 

SCULPTURES et MOBILIER de la Cathédrale St ETIENNE de METZ - perle de la Lorraine
SCULPTURES et MOBILIER de la Cathédrale St ETIENNE

_____________________________

SCULPTURES funéraires

Saint ÉTIENNE de Metz n’abrite que quelques monuments funéraires . Dans les chapelles rayonnantes autour du déambulatoire , on peut voir quelques groupes sculptés, tels que les priants d’Anne de Pérusse des Cars, et des dignitaires religieux de Givry et Paul Dupont des Loges, tous deux de Metz.

Le tombeau du cardinal de Givry ( mort en 1612 ) représente celui-ci en prière sur son prie-Dieu . Le monument actuel est une reconstruction datant de 1854 et 1911, d’un tombeau original saccagé au cours de la Révolution  .

Le tombeau de Paul Dupont des Loges ( mort en 1886 ), rend hommage à ce personnage influent qui fut député au Reichstag durant «  l »annexion « ; ce monument est l’œuvre du sculpteur Hanneaux .

L’ORGUE de la cathédrale Saint-Étienne

Suspendu à mi-hauteur de la nef, un petit balcon damasquiné attire les regards attentifs ; il s’agit du nid de pie ou officie l’organiste en charge du de l’orgue principal de la Cathédrale Saint Etienne ; 
le présent instrument datant de 1845 ( tels qu’il est représenté dans un document aux archives nationales ) était l’ultime restauration d’un orgue Renaissance ; endommagé, et restitué en 1981 .

Un grand orgue lui faisait autrefois pendant, accroché au triforium de la façade opposée ; une association de passionnés, soutient un projet pour son remontage et sa refonte . 
Actuellement l’orgue principal est installé au fond du transept sud, mal placé au niveau de l’acoustique . Un troisième orgue est dissimulé au fond du chœur, il n’est visible, que de dos, depuis le déambulatoire .

SCULPTURES intérieures

Vertige, sidération , tel est la première impression que fait la hauteur de la nef de la Cathédrale, au visiteur venant de l’extérieur, baignée de lumière, l’envol de ses croisées d’ogives a de quoi étonner .
C’est en effet , dans l’exagération de la proportion de la nef principale, par rapport à la hauteur des nefs latérales ; tel est le génie des bâtisseurs qui de ce fait augmente la hauteur ressenti, de la nef principale .
De l’avis des spécialistes, ce serait unique au monde, la nef principale ( 42 m ) étant trois fois plus haute que les nefs collatérales ( 14 m ) . Ce contraste,augmentant ainsi le ressenti de cette exceptionnelle élévation . Il est à noter que la plupart des cathédrales ont une nef principale, seulement  deux fois supérieure aux latérales .

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  -  goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS - goelandmedia.prod@gmail.com (C)

TRIPTYQUE de Sainte CLAIRE

Déambulatoire du Coeur de la Cathédrale  de SAINT ETIENNE DE METZ


Ce retable est une œuvre néogothique de la fin du XIX éme siècle.
Il possède 2 volets en bois peint qui se referment sur un panneau central support d’une scène où se dressent 3 personnages .

QUI ETAIT SAINTE CLAIRE

Sainte Claire, née et morte à Assise ( 1193  -  1253 ), disciple de saint François d'Assise, est la fondatrice de l'ordre des Pauvres Dames, les sœurs clarisses .

Écoutant une prédication de saint François d'Assise en 1212, elle décide de renoncer au monde et s'enfuit pour le rejoindre à la Portioncule, petite église d'Assise . Là, elle reçoit de saint François une tunique de toile grossière, la bure ( représentation du volet gauche ) , et se fait couper les cheveux, en signe de renoncement . 
Une légende raconte qu'elle aurait repoussé les armées sarrasines de Frédéric II cherchant à pénétrer dans le monastère de San Damiano vers 1240 . Elle brandit devant elles un ostensoir ( objet liturgique contenant une hostie consacrée, symbole du corps de Christ ), dont la vue les arrêta . C'est la scène représentée sur le volet de droite .

VOLET CENTRAL , à droite et à gauche de la Sainte

A droite, la statue de saint François d'Assise et à gauche celle de saint-Clément de Metz, premier évêque de Metz, alors Divodurum, au III éme ou IV éme siècle .    

LEGENDE du GRAOUILLY

La légende de saint Clément, bien connue à Metz, raconte qu'il aurait débarrassé la ville d'un dragon cracheur de feu et mangeur de jeunes filles ; le Graouilly, en le maîtrisant avec son étole et en le noyant dans la Seille .
Le monstre est d'ailleurs représenté au pied de sa statue .

La crypte conserve une effigie du Graouilly, le fameux dragon qui terrorisait la ville, dont la légende rapporte la destruction par l’évêque de Metz .

Le voyage de Christian Jacq
parcours initiatique au fil des 13 piliers de la Cathédrale


Une série de sculptures, dans l’entrée sud, représentant de petits personnages et des symboles, est décrite par l’auteur dans son livre «  Le Voyage initiatique «  , comme fil conducteur d’un parcours d’initiation tracé par les bâtisseurs de cathédrale . Cette méditation déambulatoire constituant de fait, un support à une lente évolution spirituelle. 
Ces sculptures symboliques se retrouvent fréquemment dans les cathédrales et les églises ( romanes et gothiques ), mais la cathédrale de Metz a la particularité d’en représenter trente-trois dans un ordre particulier,  toutes regroupées dans un même secteur . 
Cette série débute avec l’arbre sec, symbole du candidat à l’initiation encore immergé dans le monde profane . L’arbre sec correspond à la parole du Christ : « tu passes pour vivant, mais tu es mort » ( Ap 3:1 ) .
Ce parcours sacré, ce chemin initiatique, se termine par l’arbre fleuri, symbole de l’initié, qui par la connaissance et le respect des lois divines, a permis à l’Arbre de Vie de ressusciter en lui .
À ses trente-trois degrés s’ajoutent sept représentations des vices , obstacles au parcours du chemin de l’initiation. Ces représentations des vices sont surplombés avec une statue de la Vierge à l’Enfant, symbolisant les vertus de l’âme humaine .
Il s’agit d’une signature voulue par les maîtres maçons, constituant un point d’orgue à la révélation que les pèlerins espéraient lors de la visite des sanctuaires .

Le TRÉSOR LITURGIQUE

Le trésor épiscopal recèle des pièces d’orfèvreries magnifiques , telles des crosses d’évêques en ivoire des XI éme et XIII éme siècles, l’anneau épiscopal de saint Arnoul, des objets liturgiques des mêmes époques et une tête en bois polychrome à mâchoire articulée provenant d’un l’orgue disparu du Moyen Âge ; sa bouche s’ouvrait quand la note la plus basse de l’instrument était jouée .

Les OBJETS de ce trésor
visibles en d’autres lieux de conservation

La statuette équestre dite de Charlemagne , visible au musée du Louvre, provient du trésor de la cathédrale . Cette statue en bronze doré, datant en grande partie du IX éme siècle, représente probablement le petit-fils de Charlemagne, Charles le Chauve .

Plusieurs manuscrits exceptionnels, venant du trésor : le sacramentaire de Drogon, la bible de Charles le Chauve , le Psautier de Charles le Chauve ainsi que divers évangéliaires précieux , dont les Évangiles de Metz et les Évangiles de Drogon , sont conservés en lieux surs .

Le mobilier liturgique du chœur

Ce mobilier a été rassemblé lors du ré-aménagement de  2006-2007 ; financé par la «  Fabrique «  et le Chapitre de la cathédrale . Il se compose d'un autel, d'une crédence, d'une croix, d'un ambon, d'un lutrin de chantre, de fauteuils pour les célébrants et de chandeliers . L'ensemble, en fer, fer doré et marbre, est dû à Mattia Bonetti, artiste-designer, et Christophe Bottineau, ACMH.

Une tapisserie d'Aubusson, commande publique de la délégation aux Arts plastiques du Ministère de la Culture et de la Communication, placée derrière la cathèdre, leur sert d’écrin  .
 

_________________________________

La cathédrale dans l’ Art

_________________________________

Un tel édifice majeur ne pouvait laisser indiférents , les visiteurs de cette belle cité ; la cathédrale de Metz est largement évoquée dans la littérature régionale et souvent décrite dans l’œuvre de différents autres auteurs .
Peintres et graveurs l’ont immortalisée tout au long de son histoire mouvementée .

Paul Verlaine, né à Metz en 1844, l’évoque en ces termes dans ses Confessions datant de 1895 :

… / ...
« Metz possédait et doit encore posséder une très belle promenade appelée « l’Esplanade », donnant en terrasse sur la Moselle, qui s’y étale, large et pure, au pied de collines fertiles en raisins et d’un aspect des plus agréables. Sur la droite de ce paysage, en retrait vers la ville, la cathédrale profile à une bonne distance panoramique son architecture dentelée à l’infini. Vers la nuit tombante, des nuées de corbeaux reviennent en croassant, faut-il dire joyeusement ? reposer devers les innombrables tourelles et tourillons qui se dressent sur le ciel violet. »
… / ...

De même , l’écrivain Maurice Barres, en 1909, la magnifie dans son roman Colette Baudoche :

…  / ...
« Devant eux s’étendait un pays à la mesure humaine, vaste sans immensité, façonné et souple, et, près de sa rivière, Metz, toute plate au ras de la plaine, et que spiritualise le vaisseau de sa haute cathédrale. »
… / ...

L’Œuvre de la cathédrale


Gardienne des valeurs sacrées de la Cathédrale
L’Œuvre de la cathédrale est une association à but non lucratif fondée le 21 mars 1885 par Mgr Dupont des Loges, évêque de Metz . 
Son objectif est de pérenniser l’intérêt du public pour l’édifice et de promouvoir sa conservation . Depuis le XIX éme siècle, elle a permis la restauration du portail de la Vierge, la construction du grand portail, l’installation du chauffage central et d’un éclairage électrique, l’acquisition des stalles de la crypte et du grand chœur, la restauration de l’orgue suspendu et la remise en état de la grande sacristie .
 Le réaménagement du chœur, inauguré le 17 décembre 2006, a été réalisé avec le concours de l’artiste Mattia Bonetti . L’association s’occupe de l’accueil et des visites guidées, elle édite des guides en plusieurs langues, des dessins et diapositives et recueille tous les soutiens financiers lui permettant de poursuivre le patient travail qu’elle mène depuis 129 ans . Elle a largement contribué à effacer toutes les cicatrices laissés sur le sanctuaire par le dernier conflit mondial .

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  -  goelandmedia.prod@gmail.com (C)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  -  goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS - goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  -  goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS - goelandmedia.prod@gmail.com (C)

ACCES au SOMMAIRE des ARTICLES GRAND EST

METZ  - le SPECTACLE des RUES

METZ  - les PORTES et HEURTOIRS

METZ - en été - les PORTES et HEURTOIRS

METZ - LA GARE  et  l'EGLISE St MARTIN

Epilogue

Nous ne manquerons pas de revisiter ce sanctuaire imposant , dominant la Moselle du haut de sa terrasse ; nous invitons nos lecteurs à la faire vivre par leurs visites ; croyants ou pas , on sort grandi d’un recueillement ou d’une méditation dans un tel bâtiment que nous ont légué de longs siècles de joies et de souffrances humaines . Comment ne pas admirer ce chef d’oeuvre façonnés par des générations d’artisans géniaux, de concepteurs audacieux, de donateurs toujours présents et par les milles et un geste discret de la population messine .
Pour nous, deux visites approfondis, n’ont pas encore suffit à nous permettre d’en goutter tous les charmes, nous y reviendrons, c’est sur !

________________________________

SAINT ETIENNE Cathédrale Gothique de METZ - La hauteur et la Lumière
SAINT ETIENNE Cathédrale de METZ

 

SOMMAIRE BLOG

 

SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

RETOUR Accueil

 

SOMMAIRE ITINERANCE  COMPOSTELLE 2016

SOMMAIRE ITINERANCE COMPOSTELLE 2017

ABONNEZ VOUS A NOS PUBLICATIONS dranreb0434

ou à celles de NOTRE AUTRE BLOG ber.dranreb04

_____________________________________

- goelandmedia.prod@gmail.com (C) - Juillet 2019 -

SCULPTURES et MOBILIER de la Cathédrale St ETIENNE de METZ - perle de la Lorraine
SCULPTURES et MOBILIER de St ETIENNE

____________________________

DIAPORAMA No 2 - ci dessous

_____________________

cliquer sur les photos pour les agrandir !

BIENVENUE et bonnes visites

_________________________

welcome to our English-speaking friends, to translate our texts use the software Reverso

Willkommen bei unseren Freunden deutscher Sprache(Zunge), um unsere Texte zu übersetzen, benutzen Sie die Software Reverso,

bienvenido a nuestros amigos de lengua española, para traducir nuestros textos utilice el software reverso

benvenuto ai nostri amici di lingua italiana per tradurre i nostri testi utilizza il software reverso

Welkom bij onze vrienden van neerlandaise taal(tong) om onze teksten gebruik de Reverso software

Добро пожаловать в наших друзей Русского языка, перевести наши тексты, используйте программное обеспечение Reverso,

traduction des textes en 13 langues Lien ci-dessous

http://www.reverso.net/text_translation.aspx?lang=FR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires