Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
dranreb0434.overblog.com photos de montagne-randonnée-patrimoine-Compostelle

RIBADESELLA - sur le CAMINO DEL NORTE en ASTURIES - Compostelle 2017

Ber Dranreb
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUEZ-DESSUS  -  goelandmedia.prod@gmail.com ( C )Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUEZ-DESSUS  -  goelandmedia.prod@gmail.com ( C )

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUEZ-DESSUS - goelandmedia.prod@gmail.com ( C )

____________________________

RIBADESELLA  

____________________________

-  sur le CAMINO DEL NORTE en ASTURIES  -  

au fil des rues et des églises

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUEZ-DESSUS  -  goelandmedia.prod@gmail.com ( C )

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUEZ-DESSUS - goelandmedia.prod@gmail.com ( C )

RIBADESELLA

___________________

en bordure de la MER CANTABRIQUE

_________

La mer Cantabrique est la partie proche du littoral de l'océan Atlantique qui baigne la côte nord de l Espagne et l'extrême sud-ouest de la côte atlantique de la France ; Il s’agit donc de la partie sud du golfe de Gascogne ; courant de la pointe de l' Estaca de Bares , dans la province de La Corogne , à l'embouchure de l'Adour, près de la ville de Bayonne , département des Pyrénées Atlantiques , dans le Pays Basque français . Elle baigne 800 kilomètres de côtes partagées par les provinces de La Corogne et Lugo ( Galice ) , les Asturies , la Cantabrie , la Biscaye et le Guipúzcoa ( Pays Basque ) , et le département Français des Pyrénées Atlantiques .

LIENS vers des sites à proximité de RIBADESELLA

LES HORREOS  - Greniers traditionnels sur pilotis -

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUEZ-DESSUS  -  goelandmedia.prod@gmail.com ( C )

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUEZ-DESSUS - goelandmedia.prod@gmail.com ( C )

___________________________

Ribadesella ( en Asturien , Ribeseya – 6000 Hbts ) est membre de la communauté autonome de la Principauté des Asturies . Son territoire est limité au nord par la mer Cantabrique , à l'est par Llanes , au sud par les villages de Cangas de Onís et Parres et à l'ouest avec la commune de Caravia . La cité est bâtie sur les rives de la rivière Sella .

Les Asturies ont droit au terme de " principauté " car de tout temps , les princes héritiers d'Espagne ont porté le titre de " Prince des Asturies " ; seule cette entité territoriale a droit à cette terminologie en hommage au fait que cette province est la seule a n'avoir jamais été occupée par les " Maures " ( Berbères musulmans venant principalement du Maroc ) .

____________________________

SON HISTOIRE

____________________________

La fondation de la ville date du XIIIéme siècle suite à un édit du roi Alphonse X « Le Sage « , par l'union des territoires de Leces et Meluerda, de part et d’autre de la rivière ; c’est de cette époque que date la configuration municipale actuelle .La nouvelle communauté est dotée d'une charte dotant la population de droits civils et d'un gouvernement protégé par la Couronne.

 

Au Moyen Age, la ville vit un moment de splendeur grâce aux chantiers navals, fournis en bois abattu ,transportés par flottage sur la rivière Sella, et au commerce maritime, notamment le sel ( indispensable au salage du poisson ) . Son activité la plus rentable était la pêche du saumon dans la Sella, contrôlée par les « Mareantes », et la chasse des baleines qui hibernaient dans ces eaux . De cette époque ne subsiste que la maison des baleines .

____________________________

Lien vers le CAMINO del NORTE parcours vers  COMPOSTELLE 2017

___________________________

_______________

Sur le plan politique, Ribadesella est devenue une localité importante grâce aux richesses naturelles de son territoire et, à sa situation géographique stratégique . C'est à cette époque que la famille Quiñones s'empare de la ville ; par la suite son territoire est incorporé à la couronne d’Espagne par les Rois Catholiques qui en expulsent la famille Quiñones . Au XVIéme siècle, l'arrivée de l'empereur Charles Ier d'Espagne , constitue un événement historique célébré pendant deux jours, au cours de fêtes fastueuses . C'est à cette date, que l'enceinte de l'ermitage du Guide est fortifiée, pour protéger son port d'éventuelles menaces hostiles .

Au cours du XVII éme siècle, Ribasella aurait dû devenir le principal port des Asturies ; mais suite à des intrigues de l’aventurier Jovellanos, c’est le port de Gijón qui a été développé .Ce n'est pas cette mésaventure qui a causé la stagnation de Ribadesella, en effet Carlos III lui a fait don de 100.000 reals pour des travaux d'agrandissement et d'amélioration du port . Ces projets seront finalisés un siècle plus tard.                                                                                                                                     Au XIX éme siècle, l'invasion Bonapartiste paralysa les travaux et Ribadesella servit de base arrière au général Francisco Ballesteros , vaincu en 1810 et la ville subit les rigueurs d'une autre occupation . En 1865 fut construit un premier pont de bois sur la rivière Sella , il sera remplacé par un pont de fer en 1898 dessiné par l'architecte José Eugenio Ribera ;

LIENS vers des sites à proximité de RIBADESELLA

LLANES

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUEZ-DESSUS  -  goelandmedia.prod@gmail.com ( C )

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUEZ-DESSUS - goelandmedia.prod@gmail.com ( C )

___________________________

________

Au XXème siècle, le pont, vital pour la ville, fut détruit pendant la guerre civile en 1937 et finalement reconstruit en 1940, cette fois ci en dur. Par la suite , Gijon bénéficia d’ un projet d’autoroute destiné a l’accès à la meseta par Leon . Cette dernière décision scella la fin du développement industriel de Ribadesella .

 

Durant les décennies 1960 et 70, le front de mer de la plage de Santa Marina a été urbanisé et la ville a acquis sa configuration actuelle . La ville est très belle, les maisons sont de différentes couleurs, le bleu étant le préféré, avec des balcons en bois et vitrés saillants.

La civilisation du cidre est bien présente dans le village où il est servi accompagné de croquettes de fromage cabrales et du cachopotous servis en portions gigantesques . Nous garderons un très bon souvenir de cette agréable village .

___________________________

L' ALBERGE - l'auberge pour pélerins 
___________________________

superbement placée à deux pas du centre ville , en " Donativo ", avec des hospitaliers très accueillants, elle possède une belle terrasse fleurie ,un immense espace de séchage du linge , et des dortoirs très confortables . . . 

LIENS vers des sites à proximité de RIBADESELLA

LLANES

SAN SALVADOR de CELARIO

__________________________

EGLISE SANTA MARIA MAGDALENA

__________________________

Au coeur de la ville asturienne, ce sanctuaire s'élève de manière imposante, il se distingue principalement par sa différence architecturale qui le fait ressortir de l'esthétique commune des bâtiments voisins .
Sa construction a commencé en 1924, très près de l'emplacement de l'église précédente . À l'occasion de la guerre civile, l'église a été détruite et a dû être reconstruite .
Deux grandes tours symétriques sont situées des deux côtés de la façade . Au milieu, sur la partie centrale de l'église, une grande image d'un Christ aux bras tendus, semble recevoir le pélerin .

A remarquer, ses fresques impressionnantes, ornant le coeur de l'église, qui sont en très bon état, puisqu'elles sont quasi contemporaines .
On est impressionné lorsque on entre dans l'église,face à ses grandes dimensions, et la beauté de ses peintures .

Les peintures ont été faites par les frères Uría-Aza , nés à quelques mètres de l'église . ( plaque commémorative sur leur maison ) .

LIENS vers des sites à proximité de RIBADESELLA

LES HORREOS  - Greniers traditionnels sur pilotis -

LLANES

___________________________

Le CALMAR GEANT ECHOUE

___________________________

découverte fortuite d'un CALMAR sur la plage EL SABLON

_____________

La richesse faunistique des côtes nord de l’ Espagne n’est plus à prouver , des eaux pures, claires et agitées, des côtes préservées , des ports de pêches florissants et autrefois des ressources abondantes, souvent chassées , aujourd’ hui protégées ( cétacés ) ! Ce biotope constitue une immense richesse naturelle , exploitée raisonnablement . La rencontre de cet animal mythique n'en est que la démonstration .

Mais cette rencontre faites sur une plage des Asturies nous a profondément étonnée, Un petit « Calmar Géant « rejeté par la marée  ( 5,00 m de long quand même ! ) .Une rencontre vraiment extraordinaire et très inattendue, dont mes amies pélerines, m'ont confié la publication , étant moi même sur une autre variante du Chemin .

LIENS vers des sites à proximité de RIBADESELLA

LES HORREOS  - Greniers traditionnels sur pilotis -

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUEZ-DESSUS  -  goelandmedia.prod@gmail.com ( C )

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUEZ-DESSUS - goelandmedia.prod@gmail.com ( C )

___________________________

CALAMAR ou CALMAR GEANT

___________________________

Le calamar géant ( Architeuthis dux ) est une espèce de céphalopodes décapodes, seul représentant de son genre ( Architeuthis ) et de sa famille ( Architeuthidae ) .

Il peut atteindre de grandes dimensions : selon des estimations récentes, les femelles mesurent jusqu'à 13 mètres tandis que les mâles atteignent 10 mètres des nageoires postérieures à la pointe des deux longs tentacules. Le manteau, le corps, mesure environ 2 mètres de long, et la longueur du calmar en excluant ses tentacules dépasse rarement 5 mètres. Les observations de spécimens mesurant 20 mètres ou plus ne sont scientifiquement pas documentées, mais nourrissent des récits fréquents .

Le nombre d'espèces différentes de calmar géant fut longtemps polémique, mais des recherches en biologie moléculaire ont prouvé l'existence d'une seule espèce .

L'animal est traqué par les cachalots jusqu'à 1000 mètres de profondeur, leur lutte dantesque n'ont jamais été photographiée, mais la taille de marques de ventouse ,grandes comme des assiettes, a été signalée par les baleiniers lors de capture, maintenant révolues .

La taille maximale du calmar géant n’est pas connue avec exactitude et sa longueur totale a souvent été exagérée. Des rapports de spécimens atteignant et même dépassant 20 m sont très répandus, mais ils n'ont jamais été scientifiquement documentés. Ces longueurs ont probablement été observées suite à l'étirement des deux tentacules terminaux assez élastiques .

Selon l'étude de 130 spécimens et de becs trouvés dans l'estomac de grands cachalots, le manteau du calmar géant ne dépasse pas 2,25 m. En incluant la tête et les bras, mais en excluant les tentacules, la longueur dépasse très rarement 5 m. La longueur totale maximale allant des nageoires postérieures à la pointe des deux longs tentacules, mesurée post-mortem, est estimée à 13 m pour les femelles et 10 m pour les mâles .

Le calmar géant présente un dimorphisme sexuel. Le poids maximum est estimé à 275 kg pour les femelles et 150 kg pour les mâles . Une rencontre cauchemardesque propre a alimenter des récits terrifiants, souvent légendaires.

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUEZ-DESSUS  -  goelandmedia.prod@gmail.com ( C )Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUEZ-DESSUS  -  goelandmedia.prod@gmail.com ( C )
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUEZ-DESSUS  -  goelandmedia.prod@gmail.com ( C )Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUEZ-DESSUS  -  goelandmedia.prod@gmail.com ( C )Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUEZ-DESSUS  -  goelandmedia.prod@gmail.com ( C )

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUEZ-DESSUS - goelandmedia.prod@gmail.com ( C )

RETOUR

SOMMAIRE BLOG

 

SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

RETOUR Accueil

SOMMAIRE ITINERANCE  COMPOSTELLE 2016

SOMMAIRE ITINERANCE COMPOSTELLE 2017

mise à jour Février 2020  : goelandmedia.prod@gmail.com   (c)

ABONNEZ VOUS A NOS PUBLICATIONS dranreb0434

ou à celles de NOTRE AUTRE BLOG ber.dranreb04

___________________________

____________________________

Lien vers le CAMINO del NORTE parcours vers  COMPOSTELLE 2017

_____________

LIENS vers des sites à proximité de RIBADESELLA

LES HORREOS  - Greniers traditionnels sur pilotis -

LLANES

SAN SALVADOR de CELARIO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires